Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 14:49
De passage à Paris, j'ai enfin trouvé des fraises séchées chez G.DETOUT. J'en ai profité également pour acheter des fèves tonka, reste plus qu'à trouver une recette, mais je sais que je vais trouver ça sur la toile.
Avec ces fraises, j'ai confectionné des cookies que j'avais en tête depuis bien longtemps.

 Pour 30 à 40 cookies

250g de beurre mou
300g de sucre roux
1 oeuf
10g de sucre vanillé (fait maison) ou 1 sachet
375g de farine
200g de chocolat blanc coupé en petits morceaux (pépites)
80g de fraises séchées
50g de canneberges séchées


Travailler le beurre mou et le sucre roux. Ajouter l'oeuf et le sucre vanillé. Bien mélanger le tout.
Ajouter la farine puis le chocolat en morceaux.
Séparer la préparation en deux.
Dans l'une ajouter les fraises séchées en morceaux et dans l'autre les canneberges en une seule fois. Mélanger assez pour que les fruits s'intègrent. La pâte est un peu grumeleuse.
Former des boules de pâte avec les mains et les disposer sur une plaque de cuisson silicone les espaçant légèrement.
Cuire les cookies 10 à 12 mn à 180°. Ils ne doivent pas trop colorer.
Si ils semblent ne pas être cuits et trop mous, sortez les quand même du four, ils durciront un peu en refroidissant.
Ils sont croquant à l'exterieur, et moelleux à l'intérieur. Le parfum des fruits ressort assez, c'est une réussite que cette recette.
Ils se gardent dans une boite en fer, mais sèchent assez vite. Cependant, avec un thé ou un café (je les mange seuls, avec gourmandise, le parfum est toujours présent), c'est plus que bon.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

delices eyes 11/07/2009 11:42

Ils sont superbes!!!
Bonne journée

11/07/2009 13:38


merci et merci, c'est pas mal non plus (c'est même plus que ça) ce que vous nous donnez à voir


Mamina 11/07/2009 08:16

Ils ont une bien bonne tête tes cookies.

11/07/2009 09:24


oui je pense,merci. le parfum que dégage les fruits est présent, sans l'être de trop.